Politique ferroviaire

2018 – Forte augmentation du nombre d’inspecteurs pour la sûreté ferroviaire

Le SPF Mobilité et Transports joue un rôle de coordination en matière de sûreté de la mobilité, tant pour le transport aérien que pour le transport maritime, routier ou ferroviaire. Ces dernières années, ce thème a occupé une place importante dans l’agenda politique (international). La réglementation s’affine et se développe pendant que la politique de répression se durcit. Les tâches se multiplient donc, et quatre nouveaux collaborateurs sont venus renforcer le service d’inspection pour la sûreté ferroviaire, dans le cadre d’une série de recrutements qui ont eu lieu à la fin de 2017 et en 2018.  

Inspection des infrastructures critiques nationales du transport ferroviaire 

L’une des tâches principales de cette équipe est d’effectuer des inspections sur les infrastructures critiques nationales chez les opérateurs ferroviaires, principalement chez Infrabel et la SNCB.  
Cela signifie qu’un contrôle est mené pour s’assurer que :  

  • le plan de sûreté de l’exploitant est satisfaisant ;  
  • les mesures de sûreté interne prévues dans ce plan sont mises en œuvre ;  
  • le point de contact sûreté est accessible 24h sur 24 pour les autorités ; 
  • l’exploitant organise régulièrement des exercices pour tester ce plan ainsi que la communication.  

Grâce au récent renforcement de l’équipe, il est possible d’inspecter les 19 sites chaque année en procédant à des contrôles, annoncés ou non.  

Élaboration du cadre réglementaire 

L’élargissement du cadre réglementaire garantit également que la direction est impliquée dans les différents aspects liés à la sécurité tels que le filtrage, les infrastructures critiques nationales et les travaux concernant les réseaux et systèmes d’information (NIS). Une grande partie du travail préparatoire de l’équipe en 2018 sera réalisée en 2019. L’approche du SPF Mobilité et Transports a été également adoptée par divers autres organismes. 

Collaboration étroite entre le SPF, l’autorité fédérale et le secteur 

Les inspecteurs et les experts collaborent avec de nombreux partenaires et organisations. Au sein du SPF Mobilité et Transports, ils s’assoient à la table avec la Cellule de crise interne et l’Autorité Nationale pour la Sûreté Ferroviaire. 

Au niveau fédéral, il existe des collaborations avec, entre autres, le Centre de cybersécurité Belgique, le SPF Intérieur, l’Autorité nationale de sécurité, la Cellule de crise fédérale et l’OCAM.   

Au sein du secteur ferroviaire, ils jouent un rôle de coordination au niveau des contacts avec Infrabel, la SNCB, les autres opérateurs, la police ferroviaire, les services de renseignement, …  

Équipe multidisciplinaire 

L’équipe est composée de 6 collaborateurs. Chacun avec une expérience et des antécédents différents. Une équipe multidisciplinaire au sein de laquelle chaque membre apporte ses connaissances et ses perspectives dans son propre domaine d’expertise constitue une valeur ajoutée importante, en particulier dans un domaine aussi vaste que la sûreté. 

Tags
Back to top button