Politique ferroviaire

2019 – Suivi des projets du plan stratégique pluriannuel d’investissement des chemins de fer

Le cadre légal de l’accord de coopération entre l’État fédéral et les trois Régions pour le financement des infrastructures stratégiques a été finalisé en 2019 et le suivi des projets a commencé cette même année. Le suivi des investissements des chemins de fer belges est une des tâches principales du SPF Mobilité et Transports. Ce suivi est assuré par l’équipe Infrastructure et investissements de la Direction Contrats de service public ferroviaire.  

L’accord de coopération pour les investissements ferroviaires stratégiques 

En 2017, le gouvernement fédéral a décidé de libérer un milliard d’euros supplémentaire pour les investissements dans l’infrastructure ferroviaire stratégique. Ce financement et le solde du fonds RER, complétés par des financements additionnels régionaux, constituent la base des plans stratégiques pluriannuels d’investissement (PSPI) d’Infrabel et de la SNCB.  

La loi fédérale, les décrets flamand et wallon et l’ordonnance bruxelloise approuvant cet accord de coopération entre l’État fédéral et les trois Régions ont été ratifiés par les différents parlements au début de l’année 2019.  

Vous trouverez plus d’informations sur ce cadre légal dans l’article « L’accord de coopération entre l’État fédéral et les trois régions sur le financement des infrastructures ferroviaires stratégiques est devenu une réalité (Rapport annuel 2018). ».  

Suivi des investissements  

La SNCB et Infrabel disposent de différentes sources de financement pour réaliser les investissements ferroviaires. Plus de 95 % de ce budget vient d’une dotation du gouvernement fédéral. Au total, la somme investie par le gouvernement fédéral dans les chemins de fer s’élève à environ 1,5 milliard d’euros pour 2019 pour les deux entreprises. Cette somme inclut le budget alloué via l’accord de coopération. Le suivi de ces investissements et le rapportage au ministre compétent font partie des tâches principales du SPF Mobilité et Transports. 

Frederik De Ridder, directeur de la Direction Contrats de service public ferroviaire : « Nous suivons plus de 300 dossiers d’investissement – projets bien définis et travaux continus tels que les investissements pour le maintien du réseau – pour les chemins de fer belges. Nous recevons des rapports trimestriels d’Infrabel et de la SNCB sur l’avancement de ces projets et les obstacles éventuels. La concertation intermédiaire régulière avec les chefs de projet et les visites de chantiers nous permettent de nous faire une bonne idée de la situation. » 

Voici quelques projets du PSPI avec des explications sur ce qui a été réalisé en 2019 

  • Électrification de la ligne ferroviaire 19 entre Mol et Hamont  

L’électrification de la voie existante sur la ligne 19 est une priorité absolue, car un dossier de subvention européenne a été introduit (date limite de mise en service fin 2020). Les travaux sont en cours. En automne 2019, l’entrepreneur a commencé à installer les poteaux et constructions de caténaires.  

  • Ligne ferroviaire 50A Bruxelles – Ostende : aménagement d’une 3ème et 4ème voie entre Gand et Bruges 

Les travaux portant sur les 3ème et 4ème voies entre Aalter et Beernem et les 3ème et 4ème voies entre Landegem et Aalter sont en cours.  

  • Modernisation de l’axe Bruxelles – Luxembourg : investissements dans les gares (notamment à Arlon)  

Les contrats pour les travaux aux voies et aux quais de la gare d’Arlon ont débuté en 2019. 

  • Transport transfrontalier de marchandises via le hub international Athus – Mont-Saint-Martin et remise en service de la ligne ferroviaire 97 entre Quiévrain et la frontière franco-belge  

Le contrat commun Infrabel/Idelux Génie Civil & Voies a été attribué le 2 janvier 2019. Le lot « Génie civil » a été notifié par Idelux le 20 février 2019. Les travaux ont débuté le 25 mars 2019. Dans l’intervalle, le lot 2 « Voies » a été notifié. Le contrat relatif aux caténaires a été attribué par Infrabel le 22 février 2019. Les travaux ont débuté en juin 2019.  

  • Aménagement de la gare de Fleurus en tant que pôle multimodal avec liaison vers l’aéroport de Charleroi   

Au cours de l’été 2019, la SNCB a introduit une demande de permis pour la passerelle, le bâtiment pour les voyageurs et le parking pour les voyageurs ferroviaires. Infrabel a adapté ses études relatives aux travaux aux quais et aux voies pour tenir compte de ces nouvelles dispositions. Les travaux aux voies et aux quais ont commencé en novembre 2019 et devraient se terminer en août 2020. La construction de la passerelle, du bâtiment pour les voyageurs et des parkings sera réalisée sur la base d’une étude de la SNCB faisant suite à ces travaux.  

Tags
Back to top button