À propos du SPF

2020 – Malgré la crise sanitaire, les recrutements se sont succédés

2020 aura véritablement été une rude année pour chacun d’entre nous mais notre SPF n’a jamais cessé de garantir la continuité de ses services et d’accueillir de nouveaux arrivants afin de renforcer ses équipes. En cette année si particulière, les recrutements ont même dépassé les scores atteints en 2019, tout en devant s’adapter et aboutir in fine au même résultat qualitatif attendu. Un beau défi, magistralement relevé. 

Les procédures de sélection ont été suspendues, pendant un certain temps, lors de la première vague de la crise sanitaire actuelle, entre mars et mai 2020. Selor (le bureau de recrutement de l’administration fédérale, relevant du SPF BOSA) ne pouvait pas, comme à son habitude, réunir des centaines de personnes par jour pour effectuer des tests informatisés pour les nombreuses procédures de sélection de tous les services fédéraux et de leurs autres clients. Conformément à la réglementation, il n’était pas non plus possible d’organiser les entretiens de sélection à distance, par exemple par l’intermédiaire de Microsoft Teams. 

Grâce à une modification du règlement, des entretiens de sélection via Teams ont tout de même pu être organisés pendant les mois d’été. Les collègues consultantes RH chargées de sélection ont travaillé dur pour reprendre les procédures suspendues et assurer les nouvelles publications d’offres. Les chiffres pour 2020 parlent d’eux-mêmes. 

Quelques chiffres 2020 

En 2020, notre SPF a pu au total embaucher 110 collaborateurs, dont 24 contractuels, 73 stagiaires et 13 statutaires, via la mobilité fédérale. 

Ces chiffres se déclinent comme suit : 

  • 50 employés au niveau A, 
  • 34 au niveau B, 
  • 21 au niveau C, 
  • 5 au niveau D. 

28 collaborateurs ont été recrutés pour les services d’encadrement et 82 collaborateurs pour les services au sein des DG. 

Une collaboration multi-services bienvenue! 

Pour que toutes les phases de recrutement se passent au mieux, le service d’encadrement P&O a pu bénéficier d’une chaîne d’aides internes au SPF. 

Le service de communication a mis les postes vacants sous les feux de l’actualité et a même entrepris, en 2020, des actions particulières via les médias sociaux en accentuant certains messages de recrutement. 

La Logistique s’est également comportée en partenaire important et fiable. Souvent, alors que le bâtiment ne comptait que peu de collaborateurs, quasi toutes et tous en télétravail obligatoire, les collègues de la réception étaient néanmoins fidèles au poste pour accueillir chaleureusement les candidats et les orienter dans la bonne direction. 

En outre, en mai 2020, Selor ayant fait savoir qu’il n’avait pas la capacité suffisante pour reprendre les tests informatisés, en grand nombre, en respectant les mesures de sécurité requises, les membres du service logistique ont alors rapidement mis en place une grande salle “coronaproof” pour accueillir les candidats en toute sécurité. De leur côté, les collègues du SE ICT ont veillé au bon fonctionnement d’ordinateurs portables et à une configuration réseau adéquate pour accéder aux tests de sélection. 

Une salle de tests propre à notre SPF 

Précédemment, notre service d’encadrement P&O avait déjà expérimenté des tests décentralisés, par lesquels il se connectait à distance à l’environnement de test Selor. En mai 2020, il a donc pris l’initiative de créer, au City Atrium, sa propre salle de test afin de pouvoir également effectuer des tests informatisés indépendamment de Selor. Lorsque les premiers candidats sont venus passer leur test à l’été 2020, tout s’est déroulé sans problème et c’est encore le cas aujourd’hui. 

Et le turbo en fin d’année 

À la fin de l’année, il s’agissait non seulement de poursuivre les procédures de sélection habituelles, mais aussi de respecter l’engagement de notre organisation de publier les promotions bisannuelles au niveau supérieur. 

De plus, fin octobre 2020, notre SPF a eu l’occasion d’offrir à un certain nombre de jeunes leur première expérience professionnelle, au sein de la fonction publique, par le biais d’une convention de premier emploi. A cet effet, les postes vacants sont publiés via le Forem, le VDAB et Actiris. Il a fallu que toute l’équipe recrutement fasse de son mieux pour que tout soit planifié dans les derniers mois de l’année, mais c’est un effort dont elle peut être fière. 

Back to top button